Cybermut, l’outil du Crédit Mutuel

Au Salon des Entrepreneurs de Paris (4-5 février, Palais des Congrès, Porte Maillot), Amen présente ses nouveaux packs e-commerce, basés sur la technologie ePages v.6, qui seront disponibles à partir du 1er mars.

Depuis 2007, ce fournisseur de services Internet clé en main à faible coût (forfaits d’hébergement, offres SEO, outils de création de sites, etc.) commercialise ce type de produit. Il vous permet de créer votre boutique en ligne à l’aide d’un service ASP. 6000 boutiques ont été installées en deux ans. Sachant qu’Amen a 150 000 d’entre eux concentrés sur la composante hébergement web.

Mais la commercialisation de paquets e-commerce pour PME, indépendants ou PME ne représente qu’une petite partie de son activité en France (moins de 5%). Et même si cette activité génère « plusieurs centaines de milliers d’euros de transactions par mois », explique Eric Sansonny, directeur marketing d’Amen.

« Ce nouveau paquet est une évolution de la solution clé en main que nous développons en collaboration avec l’éditeur allemand epages.La nouvelle version du pack permet d’étendre le catalogue à 30.000 produits sur une boutique en ligne et d’avoir plus d’outils web orientés 2.to (flux RSS, interface « glisser-déposer » ou copier-coller, liens vidéo YouTube…).

D’ un point de vue de la fonctionnalité transactionnelle, il permet d’élargir la cible des marchands. « Cet outil permet de contacter les fournisseurs de services intangibles tels que les hôtels pour les réservations de chambres », poursuit le représentant d’Amen. Le prestataire français se réserve le droit d’ajouter « sa touche » en tant que paiements non intégrés initialement (Cybermut du Crédit Mutuel ou Atos Worldline par exemple).

Pour obtenir un premier forfait de base, comptez entre 10 et 40 euros par mois. Critères de tarification basés sur l’espace web alloué, segmentation des catégories de produits, modes de paiement mis à la disposition du commerçant, versions linguistiques… Pour mieux tenir compte des segments de clients, le nombre de paquets e-commerce passera de trois à sept.

En ligne resteront hébergées sur des serveurs partagés chez Amen. Mais, pour les clients les plus exigeants, le fournisseur de solutions Internet envisage d’étendre sa gamme de packs e-commerce sur des serveurs dédiés, même s’il s’associe à d’autres partenaires technologiques pour emballer des configurations.

Au Salon des Entrepreneurs de Paris (4-5 février, Palais des Congrès, Porte Maillot), Amen présente ses nouveaux packs e-commerce, basés sur la technologie ePages v.6 et qui seront disponibles à partir du 1er mars.

Depuis 2007, ce fournisseur de services Internet clé en main à faible coût (forfaits d’hébergement, offres SEO, outils de création de sites, etc.) commercialise ce type de produit. Il vous permet de créer votre boutique en ligne à l’aide d’un service ASP. 6000 boutiques ont été installées en deux ans. Sachant qu’Amen a 150 000 d’entre eux concentrés sur la composante hébergement web.

Mais la commercialisation de paquets e-commerce pour PME, indépendants ou PME ne représente qu’une petite partie de son activité en France (moins de 5%). Et même si cette activité génère « plusieurs centaines de milliers d’euros de transactions par mois », explique Eric Sansonny, directeur marketing d’Amen.

« Ce nouveau pack est une évolution de la solution clé en main que nous développons en association avec les éditeurs allemands epages.La nouvelle version du pack permet d’étendre le catalogue à 30.000 produits sur une boutique en ligne et d’avoir plus d’outils orientés web 2.to (flux RSS, interface « glisser-déposer » ou copier et coller, liens vidéo YouTube…).

D’ un point de vue de la fonctionnalité transactionnelle, il permet d’élargir la cible des marchands. « Cet outil permet de contacter les fournisseurs de services intangibles tels que les hôtels pour les réservations de chambres », poursuit le représentant d’Amen. Le prestataire français se réserve le droit d’ajouter « sa touche » en tant qu’outils de paiement non intégrés initialement (Cybermut du Crédit Mutuel ou Atos Worldline par exemple).

Pour avoir un premier pack de base, comptez entre 10 et 40 euros par mois. Tarification critères basés sur l’espace web alloué, segmentation catégorie-produit, modes de paiement mis à la disposition du commerçant, versions linguistiques… Pour mieux tenir compte des segments de clients, le nombre de paquets e-commerce passera de trois à sept.

Les boutiques en ligne resteront hébergées sur des serveurs partagés chez Amen. Mais pour les clients les plus exigeants, le fournisseur de solutions Internet envisage d’étendre sa gamme de packs e-commerce sur des serveurs dédiés, même s’il s’associe à d’autres partenaires technologiques pour améliorer les configurations.

Tag : Cybermut